lunes, octubre 08, 2007

Crevettes au miel et à la sauce soja


Je cuisine peu de recettes asiatiques. Pourtant, j’aime bien, je ne sais pas pourquoi je n’en prépare pas plus souvent.

J’ai fait celle-ci pour souper. Nous avons adoré ! À refaire :)

J’ai servi sur des vermicelles de riz.

Crevettes au miel et à la sauce soja

(Source : Barbecue d’intérieur de Steven Raichlen)

Version imprimable

6 à 8 portions en entrée
4 portions en plat principal

720 g (1 ½ lb) de crevettes extra-larges, décortiquées et déveinées
2 c. soupe de sucre
1 ½ c. thé de cinq-épices chinois (mis 1 c. thé)
1 c. thé de poivre noir du moulin
80 ml (1/3 tasse) de sauce soya (mis de la sauce tamari)
3 c. soupe de vin de riz chinois ou de xérès sec (xérès pour moi)
3 c. soupe de miel
2 c. soupe d’huile de sésame
1 oignon vert haché, blanc et vert séparé
1 c. soupe de graines de sésame grillées (moi, plus)
(Quelques pincées d’oignons frits, parce que c’est trop bon)

Mettre les crevettes dans un grand bol avec le sucre, le cinq-épices et le poivre. Remuer pour les enduire uniformément. Ajouter la sauce soja, le vin de riz ou le xérès, le miel, l’huile de sésame et le blanc de l’oignon vert. Bien mélanger. Couvrir et laisser mariner de 1 à 2 heures au frigo (faute de temps, j’ai laissé mariner environ 45 minutes).

Placer une passoire au-dessus d’une casserole à fond épais et égoutter les crevettes. Jeter le blanc de l’oignon vert (oups... je n’avais pas lu ça, lolll). Porter la marinade à ébullition à feu vif et laisser bouillir 5 minutes.

Cuire les crevettes dans l’huile à la poêle striée bien chaude, de 1 à 3 minutes de chaque côté.

Servir sur des vermicelles de riz cuites, nappées de la marinade bouillie, et garnir du vert de l’oignon vert et de graines de sésame (et d’oignon frit, si désiré).

7 comentarios:

cammu dijo...

Tu dis cuisiner peu de recettes asiatiques, est-ce simplement que tu préfères aller en manger au resto?
:)

Torreón dijo...

C'est drôle, même pas ! Faut dire que je vais très rarement au resto depuis l'année dernière... Et quand j'y vais, c'est que j'ai une rage de tartare de boeuf; ce sont donc plus les bistros français que je fréquente.

Je crois que je n'ai juste pas le réflexe d'en cuisiner. Et quand je vois de belles recettes, je n'ai souvent pas tous les ingrédients. C'est un cercle vicieux : je n'achète pas ces ingrédients parce que je cuisine peu asiatique, et je cuisine peu asiatique parce qu'il me manque toujours des ingrédients...

Par contre, j'ai de bonnes amies qui cuisinent merveilleusement bien des plats asiatiques et qui m'invitent, hihi, voici peut-être une autre raison ;)

Anne-Laure dijo...

C'est marrant moi aussi, je me fais souvent la même réflexion, c'est d'autant plus bête que mes enfants en raffolent. Il faut dire que lorsque je me lance dans la confection de "Wonton", on mange souvent plus tard que prévu ! Mais je sais que la cuisine asiatique peut être facile, rapide et délicieuse (chez les autres). Reste à sortir de nos routines ... Prochaine fois que j'achète des crevettes, j'essaie ta recette.

Katia dijo...

Eh bien moi j'ai tous ces ingrédients chez moi, car je cuisine souvent asiatique !! :)

Je crois que ça sera mon souper de demain soir, je cherchais quelque chose de nouveau à faire avec des crevettes !

Merci pour la recette !

Katia

trèscurieuse dijo...

Torreón,

J'étais venu prendre la recette et réalise que je ne l'avais pas indiqué mais je me reprends avec mon commentaire : C'est tout simplement divin! Un gros merci.

Miss Diane dijo...

C'est tellement meilleur quand c'est fait maison. À moins d'aller dans les "grands restos" où ça coûte un bras. Tes crevettes ont l'air tellement bonnes, je note la recette.

awoz dijo...

Moi c'est les crevettes que je cuisine pas assez souvent mais ta recette me donne envie de les cuisiner.Simple rapide et efficace alors je ne vois pas pourquoi je devrais m'en priver...